LIBERTE-CHERIE :: MAYAS ET SACRIFICES
LIBERTE-CHERIE Index du Forum

LIBERTE-CHERIE
un forum d'amitié et de discussions sans prétention...parler de tout et s'amuser...s'instruire et bavarder sans tabous, dans le respect...pas de pornographie ni de racisme....

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

*
MAYAS ET SACRIFICES

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> L'HOMME ET LA CIVILISATION -> Les anciennes civilisations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alain
fondateur-administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 7 693
Localisation: Chevilly près d'Orléans
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
fondateurs-admin: fondateur-administra

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 12:05 (2009)    Sujet du message: MAYAS ET SACRIFICES Répondre en citant

Comme pour la plupart des civilisations amérindiennes, il existe des paradoxes dans la civilisation Maya.
Avant les principales découvertes, on les considérait comme des prêtres-astronomes plutôt pacifiques. Aujourd’hui, la tendance a été inversée et on présente les Mayas comme de féroces guerriers pratiquant de sanglants sacrifices. 


Il y a certainement un juste milieu à trouver entre ces deux extrêmes. 

Mutilations rituelles 
Les Mayas offraient aux dieux des prisonniers qui étaient sacrifiés au cours de cérémonies. Ils pensaient que leur survie dépendait de ces dieux qu’ils devaient donc absolument contenter et apaiser. 
Toutes les religions, y compris monothéistes, sont empreintes de sacrifices. Notre vision du Bien et du Mal n’est pas si différente de celle des Mayas.
Si nous condamnons les sacrifices humains pour des raisons purement religieuses, nous continuons à sacrifier des animaux et cela dans un seul but : assurer notre propre salut. 


 
Chac, dieu de la Pluie, du Tonnerre et des Eclairs. By Jami Dwyer 

L’agneau des Juifs puis des Chrétiens et enfin des Musulmans, est la victime sacrificielle par excellence. Autrefois, les Juifs enduisaient les portes de sang des agneaux sacrifiés pour écarter de leur maison les forces du mal. 
Les Mayas poursuivaient le même but. Tout au long de l’année, ils organisaient des cérémonies afin de se prémunir du courroux des dieux. 
Ils ne pratiquaient pas uniquement des sacrifices. Les monarques devaient par exemple se soumettre à des saignées pour honorer les dieux. 
De la même manière que les ascètes de toute religion se flagellent jusqu’au sang par esprit de sacrifice, l’aristocratie maya s’automutilait. 

 
Dieu du Maïs. By Beesnest McClain 

On a retrouvé des panneaux sculptés, à Yaxchilán, qui témoignent de ces rituels. Sur l’un des panneaux, Dame Xoc, épouse d’un roi, fait passer une corde hérissée de ronces dans un trou percé dans sa langue.
Son sang imbibe une bande d’écorce placée dans un récipient auquel des prêtres mettent le feu. 

Cet étrange rituel se déroulait dans un lieu obscur, un temple probablement. La fumée qui s’échappe du récipient était la figuration d’une créature surnaturelle : le Serpent des Visions. 
Le Serpent des Visions permettait aux monarques de communiquer avec le monde surnaturel. Pour symboliser le passage entre les deux mondes, cette créature possédait deux têtes avec une gueule béante, chacune dans l’un des mondes.
L’élu s’introduisait dans une gueule, se déplaçait dans le corps pour ressortir par l’autre gueule et donc l’autre monde. 

Les rois et les nobles pouvaient ainsi communiquer avec les dieux, les apaiser et s’assurer de leur soutien. 

 
Sculpture maya à Copán. By Vaticanus 

D’autres découvertes confirment ces mutilations rituelles.
Des figurines en argile montrent des hommes assis en tailleur qui se lacèrent le pénis avec des couteaux. 

Mais, ces mutilations étaient réciproques. En effet, sur certaines illustrations des codex, les dieux se livrent eux-aussi à des automutilations. 
Le jeu de balle 

Le sport le plus répandu en Méso-Amérique a été baptisé le « jeu de balle ». D’après ce que l’on en sait, il y avait plusieurs types de parties.
Certaines étaient tout simplement destinées à divertir le peuple, tandis que d’autres se terminaient par la mise à mort d’une équipe.
Là encore, il s’agissait de rituels destinés à contenter les dieux. 

Les règles du jeu de balle ne nous sont pas vraiment connues. Ce sont les premiers explorateurs européens qui ont décrit cet étrange rituel. 
Chaque équipe comptait environ 1 à 4 joueurs. Ils ne devaient pas toucher de la main ou du pied la balle.
Cette balle était en bois, en cuir ou en caoutchouc. Sa taille variait de celle d’un ballon de football à celle d’une balle de tennis. 

Pour se protéger, les joueurs portaient des protections sur un avant-bras, une jambe et autour de la taille.
On en déduit qu’ils devaient relancer la balle avec ces parties du corps. 


 
Anneau en pierre du jeu de balle à Chichen Itza. By Time Tarts Historical Solutions 

L’équipe marquait des points chaque fois qu’un joueur lançait la balle dans un endroit précis du terrain ou à travers un anneau en pierre fixée en haut d’un mur. 
D’après les récits, les perdants étaient souvent des prisonniers qui avaient été affaiblis par des privations. 
Il arrivait que la fin du match soit suivi d’un autre « jeu ». La tête d’une des victimes était enveloppée de latex et utilisée comme balle. 

 
Joueurs représentés sur un mur à Chichen Itza. By a2gemma 

Ce spectacle sanglant nous fait penser aux jeux de cirque très prisés des Romains qui se terminaient invariablement par la mise à mort d’animaux et d’êtres humains.
Mais la différence essentielle réside dans la symbolique des jeux. 

Les Mayas poursuivaient un objectif bien précis à travers ces sacrifices tandis que les Romains se contentaient de mises à mort pour le plaisir. 
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
<a href="http://www.casimages.com"><img src="http://nsa03.casimages.com/img/2009/01/04/090104085158698337.gif" alt="Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit" border="0">


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 27 Mar - 12:05 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alain
fondateur-administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Oct 2008
Messages: 7 693
Localisation: Chevilly près d'Orléans
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鼠 Rat
fondateurs-admin: fondateur-administra

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 12:06 (2009)    Sujet du message: MAYAS ET SACRIFICES Répondre en citant

La civilisation maya





Parmi les civilisations classiques de la Méso-Amérique, le peuple maya est probablement le mieux connu. Originaire du Yucatán aux environs de l'an 2600 avant l'ère chrétienne, il a atteint son apogée autour des années 250 apr. J.-C. sur le territoire délimité aujourd'hui par le sud du Mexique, le Guatemala, le nord de Belize et l'ouest du Honduras.
S'inspirant des découvertes et des idées qu'ils ont héritées des civilisations plus anciennes comme celle des Olmèques, les Mayas ont maîtrisé l'astronomie, mis au point des calendriers perfectionnés et inventé une écriture hiéroglyphique. Cette civilisation s'est aussi distinguée par son architecture cérémoniale, prodigue de détails et d'ornements, et notamment par ses temples-pyramides, ses palais et ses observatoires, tous construits sans outils de métal. Habiles fermiers, les Mayas défrichaient de vastes étendues de forêts tropicales et bâtissaient, là où l'eau de surface était rare, d'immenses réservoirs souterrains d'eau de pluie. Ils savaient aussi fabriquer tissus et poterie et tracer des routes parmi les jungles et les marais pour tisser de vastes réseaux d'échanges commerciaux avec des peuples lointains.
Vers 300 av. J.-C., les Mayas ont adopté un systèmede gouvernement hiérarchique où l'autoritéétait exercée par les nobles et les rois. Desroyaumes hautement structurés sont apparus au cours de lapériode classique, de 200 à 900 apr. J.-C. Lasociété était constituée de nombreuxÉtats indépendants, comportant chacun unecommunauté agricole rurale et de grandes villeédifiées autour de centres cérémoniels. Le déclin de la civilisation maya a commencé vers 900 apr. J.-C. quand - pour des motifs encore largement ignorés - les Mayas du sud ont abandonné leurs villes. Lorsque les Mayas du nordse sont intégrés à la société toltèque vers 1200 apr. J.-C., la dynastie maya a disparu. Certains centres périphériques ont cependant continué à prendre de l'essor jusqu'à la Conquête espagnole du début du XVIe siècle.
On peut dire de l'histoire maya qu'elle est caractérisée par des cycles de grandeur et de décadence : des cités florissaient, puis connaissaient un déclin et étaient remplacées par d'autres. On peut également la considérer comme marquée à la fois par la continuité et le changement, déterminés par une religion qui demeure le fondement de leur culture. Pour ceux qui continuent de respecter les traditions mayas anciennes, la croyance dans l'influence du cosmos sur l'existence humaine et dans la nécessité de rendre hommage aux dieux par des rites continue de s'exprimer dans une foi hybride, à la fois chrétienne et maya

Fiches d'information :



Chronologie de la civilisation mayaGlossaire maya
Diaporamas :
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤
<a href="http://www.casimages.com"><img src="http://nsa03.casimages.com/img/2009/01/04/090104085158698337.gif" alt="Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit" border="0">


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:54 (2017)    Sujet du message: MAYAS ET SACRIFICES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> L'HOMME ET LA CIVILISATION -> Les anciennes civilisations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com