LIBERTE-CHERIE :: Lorraine, les visiteurs du ciel
LIBERTE-CHERIE Index du Forum

LIBERTE-CHERIE
un forum d'amitié et de discussions sans prétention...parler de tout et s'amuser...s'instruire et bavarder sans tabous, dans le respect...pas de pornographie ni de racisme....

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

*
Lorraine, les visiteurs du ciel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> MYTHES & LEGENDES -> Mystères et énigmes - phénomènes inexpliqués
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Séverine
fondateur-administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 2 642
Localisation: Reims, France
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
fondateurs-admin: admin

MessagePosté le: Lun 14 Sep - 09:09 (2009)    Sujet du message: Lorraine, les visiteurs du ciel Répondre en citant

A partir de l'automne 1954, les cieux de nos régions de Lorraine furent le théâtre de manifestations étranges. Des envahisseurs venaient de l'espace...
Sept ans. Il aura fallu attendre sept ans pour que la vague des OVNI - ces objets volants non identifiables - franchissent l'atlantique et déferle sur la France en général et nos régions de l'Est en particulier.
La première apparition recensée aux États-Unis remontait en effet à juin 1947. Pendant plusieurs semaines, des disques métalliques se déplaçant sans bruit en formation de trois à neuf appareils, furent aperçus en divers points avant de disparaître du champ de vision grâce à des vitesses de déplacement ascensionnelles inouïes.
L'Europe ne sera atteinte par ce vent de folie que dans les années 50.
Dans l'Est de la France, le premier témoignage de rencontre avec des extra-terrestres est daté du 17 septembre 1954. Ce jour-là, Paul C., un brave habitant d'Igney, dans les Vosges, se serait retrouvé nez-à-nez avec un étrange personnage qu'il identifie comme un être venu de l'espace. "Mesurant deux mètres et portant un genre de peau d'ours blanc", rapporte l'Est Républicain de l'époque. Quelques jours plus tard, un surveillant de la prison d'Ecrouve (54), circulant à moto, affirme avoir vu à 6 h du matin, alors que le brouillard était épais, la forme d'une soucoupe de 2,40 m de diamètre (très précisément !) surmontée d'un dôme percé de hublots. Plus fort encore, le récit d'un ouvrier d'origine russe, habitant les Vosges, qui assurera avoir dialogué dans sa langue maternelle avec le pilote d'un étrange engin...
Des observations interviennent aussi en Haute-Marne où un de ces appareils aux formes bizarres effraye un troupeau de moutons et son berger.
Une boule de couleur orange entourée d'un halo violacé est signalée à Ancerville dans la Meuse également à l'automne 54.
Mais, l'accumulation de témoignages, dont certains se révèlent manifestement fantaisistes, n'entraînera pas aussitôt des études scientifiques. Il faudra attendre 1977 pour que le CNRS crée le groupe d'étude et d'information sur les phénomènes aérospatiaux non-identifiés (GEIPAN) qui va accumuler en trente ans plus de 2600 cas dont quelques dizaines mentionnant des traces d'engin au sol, des détections radar ou le constat d'un guidage des objets.
Mais entre-temps, la petite communauté des "observateurs" s'élargit. Dans le milieu des années 60, une nouvelle déferlante de témoignages se produit. Des réseaux d'amateurs disposant de postes d'écoute et de détection se mettent en place. A l'instar de cet agent technique de Merlebach en Moselle qui installe en 1968 un de ces détecteurs dans sa chambre. "C'est simple, lorsque le champ magnétique est modifié par le passage d'un OVNI, l'aiguille bascule et déclenche une sonnerie", explique-t-il alors à un journaliste du Républicain Lorrain. L'histoire ne dit pas s'il fut réveillé souvent. N'empêche : l'attrait ne fléchit pas.
Pendant la décennie suivante, des phénomènes sans explication rationnelle sont encore enregistrés : une sorte de sphère se mouvant très doucement à l'horizontale est vue au-dessus de Lunéville (54) en 1974.
L'année suivante, un vacancier en villégiature en Haute-Marne assure avoir pu contempler pendant quelques secondes une autre sphère de 150 m de diamètre (ce qui n'est pas rien), très scintillante.
Peu de temps après, un gendarme photographie deux OVNI très lumineux près de Revigny-sur-Ornain.
A Nancy, Commercy, Andelot (Haute-Marne) et dans le Doubs, des constatations similaires ont été effectuées.
En mars 1977, un pilote de la base de Luxeuil voit fondre sur son appareil une boule verte, très rapide, qui changera de cap à 190° évitant la collision.
Même si les relations se font moins nombreuses dans les années suivantes, elles n'en défrayent pas moins à chaque fois la chronique. Le "boomerang de couleur anthracite et de 20 m de long" découvert à Mandeure près de Montbéliard en 1990 ; "l'énorme boule blanche et jaune" évoquée par les deux jeunes passagers d'une voiture à Flavigny, non loin de Nancy (54) en 1994 ou encore "l'objet volant de forme triangulaire, émettant un bruit sourd et effectuant des rondes" discerné dans le ciel des Ardennes par 150 personnes en août 1996 : autant d'événements qui ne lassent pas d'interroger les scientifiques les plus dubitatifs. Ainsi, le sociologue Pierre Lagrange, enseignant à l'École des Mines de Paris, qui n'est pas à priori le prototype de l'urluberlu. Auteur d'un ouvrage récent paru sur la question (1), il estime qu'il ne faut pas prendre à la légère ces dizaines de milliers d'observations réalisées depuis plus de cinquante ans dans le monde entier.
Il rappelle que sur terre, chaque fois que des explorateurs occidentaux ont été confrontés à d'autres civilisations, ils ont été incapables de les comprendre, alors que les aborigènes ou les indiens d'Amazonie ne sont pas différents de nous. Par extension, s'interroge-t-il, comment les hommes seraient-ils capables de reconnaître des civilisations issues de formes de vie "pouvant avoir pris des directions différentes des nôtres" ?
Dans cette hypothèse, la rencontre paraît bien difficile.

(1) Pierre Lagrange, "OVNI : ce qu'ils ne veulent pas que vous sachiez" Editions du Châtelet.
¤¤¤¤¤
(source : François MOULIN, est magazine du dimanche 30 décembre 2007)


¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


**************
Vis comme si tu devais mourir demain
**************


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 14 Sep - 09:09 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> MYTHES & LEGENDES -> Mystères et énigmes - phénomènes inexpliqués Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com