LIBERTE-CHERIE :: Avoir la tête dans le cul
LIBERTE-CHERIE Index du Forum

LIBERTE-CHERIE
un forum d'amitié et de discussions sans prétention...parler de tout et s'amuser...s'instruire et bavarder sans tabous, dans le respect...pas de pornographie ni de racisme....

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

*
Avoir la tête dans le cul

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> LINGUISTIQUE -> Origine des mots et expressions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Séverine
fondateur-administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 2 642
Localisation: Reims, France
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
fondateurs-admin: admin

MessagePosté le: Mar 15 Sep - 12:16 (2009)    Sujet du message: Avoir la tête dans le cul Répondre en citant


« Avoir la tête dans le cul »


Être très mal réveillé.
Ne pas se sentir bien, un lendemain de veille ou de fête.


Voilà une expression d'une finesse rare !
Ce qui veut dire que l'explication ne pourra pas vraiment faire dans la délicatesse. Si vous avez moins de 18 ans ou êtes choqué par certains détails de l'anatomie humaine, merci de vous cacher les yeux avant de la lire.

Cette expression est très récente. Elle serait apparue à la fin du siècle dernier sans que sa source semble vraiment connue.

Contrairement à ce que certains pourraient croire, il n'est pas question d'aller mettre sa tête dans l'arrière-train du voisin, même si le résultat serait identique quant à la perception de l'entourage. Sans compter que, pour commencer, il faudrait trouver un voisin consentant, ce qui est peu probable.

Non, ce qui est évoqué ici, c'est bien une auto-intromission impossible (
) car elle nécessite à la fois une souplesse rare (photo ici
) et une extrême capacité de dilatation de l'orifice visé.

Une chose semble sûre (mais je ne l'ai pas personnellement vérifié et je n'ai pas planifié cela à court terme, ayant quelques bricoles plus urgentes sur le feu), c'est qu'une fois la tête là-bas dedans, la vue doit être 'légèrement' brouillée et la perception des sons plutôt étouffée et déformée, exactement comme quand on a du mal à refaire surface, ce qui suffit à expliquer pleinement la métaphore.

Mais, plus simplement, peut-être n'y a-t-il dans cette expression qu'une allusion à ces animaux qui, lorsqu'ils sont endormis, sont en boule, la tête dans le cul ?





Avoir du cul (avoir de la chance)
ou
Manquer de cul (manquer de chance)
Avoir la tête dans le cul (être fatigué, être malade le lendemain de la veille, être mal réveillé)
Avoir le cul sous les bras (être brûlé, être épuisé)
Avoir le feu au cul (être très pressé, fuir, être animé par une forte libido; être en colère)
Baise mon cul (formule par laquelle on exprime de façon agressive son désaccord avec qqn ou son désir de rompre la communication)
Baiser le cul de la vieille (perdre aux cartes (sans compter un point); revenir bredouille)
Botter le cul à qqn (lui donner des coups de pied au derrière; le traiter avec rudesse)
Casser le cul à qqn (l'importuner)
Cul de bouteille (Fond de certains objets)
Cul cul (niaiseux, quétaine)
Cul par-dessus tête (en ayant le bas en haut; en désordre)
De cul (détestable, exécrable)
En tomber, rester sur le cul (être très étonné, stupéfait)
Et mon cul, c'est du poulet ? pour que la personne en face de
nous cesse de toujours parler.
Être assis le cul entre deux chaises (être dans une situation moralement, inconfortable)
Être blanc comme un cul ( qqn qui revient de vacances et qui n'a pas bronzé)
Être comme cul et chemise (se tenir toujours ensemble, être inséparables)
Faire cul sec (Vider son verre d'un trait)
Faux cul (rembourrage porté sus la robe, au bas du dos; personne hypocrite)
Film de cul (film érotique ou pornographique)
Je dois le cul et les dents (être endetté)
J'en ai plein le cul (J'en ai assez)
Jouer un cul (un sale tour)
L'avoir dans le cul (être trompé, roulé; subir un échec)
Lécher le cul à qqn (flatter bassement qqn)
Le cul sur la paille (dépourvu d'argent, en faillite
Le petit cul à son père (affection pour un enfant)
Lever le cul (partir)
Mets ton cul au vent : pour dire explicitement à qqun qu'il n'aura jamais ce qu'il désire .
Montrer son cul (s'exhiber nu, généralement en parlant d'une femme)
Ne pas valoir le cul (n'avoir aucune valeur)
Péter plus haut que le cul (être prétentieux)
Pisser au cul de qqn (mépriser qqn)
Saisir qqn par la peu du cul (saisir qqn par derrière au dernier instant pour le forcer à prendre une direction
Se casser le cul (se donner beaucoup de mal)
Se donner un coup de pied dans le cul (se forcer à agir)
Se geler le cul (avoir très froid)
Se grouiller le cul (se dépêcher)
Se poigner le cul (ne rien faire, s'ennuyer)
Tire au cul ou tire-au-cul (personne paresseuse, qui cherche à échapper aux corvées)
Tu as des vers au cul: pour taquiner quelqu'un parce qu'il bouge
toujours alors qu'il est assis .
Un cul béni (un bigot)
Un cul-de-sac (sans issue)
Un cul terreux (un paysan)
Un trou de cul (un vaurien, un pas bon... ou, à l'inverse : un veinard)

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


**************
Vis comme si tu devais mourir demain
**************


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 15 Sep - 12:16 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> LINGUISTIQUE -> Origine des mots et expressions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com