LIBERTE-CHERIE :: Pas touche à Vercingétorix !
LIBERTE-CHERIE Index du Forum

LIBERTE-CHERIE
un forum d'amitié et de discussions sans prétention...parler de tout et s'amuser...s'instruire et bavarder sans tabous, dans le respect...pas de pornographie ni de racisme....

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

*
Pas touche à Vercingétorix !

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> HISTOIRE -> histoire de France -> Antiquité (jusque 476)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Séverine
fondateur-administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 2 642
Localisation: Reims, France
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
fondateurs-admin: admin

MessagePosté le: Mar 17 Nov - 09:30 (2009)    Sujet du message: Pas touche à Vercingétorix ! Répondre en citant

Pas touche à Vercingétorix !
La statue équestre du chef gaulois est restée sur son piédestal. Même les travaux du tramway de Clermont-Ferrand n'ont pas réussi à déboulonner l'icône.

La statue équestre du chef gaulois est restée sur son piédestal. Même les travaux du tramway de Clermont-Ferrand n'ont pas réussi à déboulonner l'icône. Initialement, l'œuvre de Bartholdi devait être installée sur le plateau de Gergovie. Aujourd'hui, un monument en forme de casque romain, foudroyé deux fois, domine toute la vallée. En 1999, la tempête l'a emporté.
Comme à Alésia, deux sites revendiquent leur authenticité. Après des fouilles, les scientifiques sont parvenus à un consensus : Gergovie se situe bien au sud de Clermont et non au nord, mais cette guerre pichrocoline a sans doute freiné certaines fouilles, qui ont permis de lever les ambiguïtés.

Napoléon III et Pétain
Ce plateau venteux « est un espace de loisirs de 70 ha », explique le directeur de la maison de Gergovie. De là, un magnifique panorama s'offre aux visiteurs. Juste en dessous le village de Gergovie, baptisé ainsi par Napoléon III. Auparavant, il se nommait Merdogne, comme l'appellent toujours les partisans de l'autre site.
A flancs de coteau, la route serpente jusqu'au plateau, qui surplombe Clermont de 400m. Les Romains se sont attaqués à la falaise et ont échoué. Pas étonnant.
Dans le piédestal de la statue érigée voici un siècle,une dédicace est gravée : « Dans ce lieu, le chef Vercingétorix a vaincu l'envahisseur César ». Sur le cintre d'une porte, tache indélébile, sept étoiles sont gravées, l'une d'elles a été martelée. Elles représentent les sept étoiles de maréchal en hommage à Pétain, qui était venu ici durant la 2e guerre mondiale.
La petite Maison de Gergovie et son musée mériteraient d'être agrandis. Trente mille personnes passent dans l'une et la moitié visitent l'autre. Deux cent cinquante mille montent chaque année sur ce plateau dont 60% durant les deux mois d'été. « Gergovie participe de l'identité auvergnate », affirme le responsable, mais le difficile accès ne facilite guère son développement.

Le bouclier d'Astérix

« Nous nous intégrons dans la démarche des grands sites de France », indique Arnaud Pocris, qui entend préserver l'environnement. Un restaurant privé est installé juste à côté de la statue. La famille possédait de nombreuses parcelles sur le plateau, mais comme le propriétaire était prisonnier de guerre à l'époque, on lui en a laissé une. Ses descendants en jouissent toujours.
Avec Corent et Gondole, Gergovie est l'un des trois oppidums, une des trois villes gauloises proches de Clermont. Près du Zénith, le site du grand camp romain résiste pour l'instant aux assauts de l'urbanisme. Les fouilles ont permis d'y découvrir de nombreux vestiges de la civilisation gauloise. Afin de la rendre plus accessibles, une grande fête, les Arverniales, est organisée le dernier week-end de juillet, reconstitution à la clé.
« Les Clermontois sont attachés à ce lieu », affirme M. Pocris. Au-delà du mythe et de la bataille, « il suffit de regarder dans un annuaire et on trouve le terme arverne partout». Et même une histoire d'Astérix y est consacrée avec le célèbre bouclier. Rappelez-vous : « Alésia, connais pas ! ». Mais Gergovie, oui.
• Accès par l'autoroute A75 au sud de Clermont. Sortie N°4, puis direction Gergovie.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


**************
Vis comme si tu devais mourir demain
**************


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Nov - 09:30 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> HISTOIRE -> histoire de France -> Antiquité (jusque 476) Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com