LIBERTE-CHERIE :: Histoire du timbre et philatélie
LIBERTE-CHERIE Index du Forum

LIBERTE-CHERIE
un forum d'amitié et de discussions sans prétention...parler de tout et s'amuser...s'instruire et bavarder sans tabous, dans le respect...pas de pornographie ni de racisme....

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

*
Histoire du timbre et philatélie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> DECOUVERTES -> Inventions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Séverine
fondateur-administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2008
Messages: 2 642
Localisation: Reims, France
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
fondateurs-admin: admin

MessagePosté le: Mar 23 Fév - 14:03 (2010)    Sujet du message: Histoire du timbre et philatélie Répondre en citant

Histoire du timbre et philatélie

Nous sommes au beau milieu d'un dix-neuvième siècle en pleine révolution dans bien des domaines sociaux. Depuis que le commerce postal existe, les frais de transport incombent au destinataire et sont souvent très chers. Les postes royales britanniques amènent donc une solution qui changera complètement le système postal : l'émission d'un timbre-poste qui couvre les frais d'envoi depuis le point de départ de l'envoi. 6 mai 1840, l'avènement du premier spécimen de timbre mobile fait son apparition. Il représente la très austère reine Victoria, vaut un penny et sera surnommé le : "One-Penny-black". Cette réforme extraordinaire, qui soustrait dorénavant le destinataire à l'obligation de payer pour une réception qu'il n'a pas forcément prévu, relance le marché du courrier. Le volume de correspondance augmente grâce à la formule avantageuse du port payé.

Voyant ce succès immédiat, le monde emboîte le pas et le timbre-poste fait boule de neige. Les premiers pays à le mettre ensuite en circulation sont la Suisse en 1843 avec les "Émissions cantonales", suivie la même année par le Brésil avec son "oeil-de-boeuf" à trois valeurs (30, 60 et 90 reis). Les États-Unis ne se commetteront qu'en 1847 avec "Le Blue Boy", un timbre original, imprimé sur papier bleu. L'Allemagne suivra deux ans plus tard avec son "Schwarze Bayern-Einser" puis la France avec son célèbre "Cérès" à 20 centimes. La totalité des timbres français de l'époque sont la réalisation de la famille Barre, graveurs de la Monnaie de Paris jusque sous le second Empire. Belgique, Chili, Portugal et enfin tous les pays, petit à petit, émettent à leur tour ce qui deviendra l'emblème de la communication à travers le monde pour des décennies à venir.

Il convient de souligner que c'est surtout autour de 1860, avec le phénomène des chemins de fer et des messageries maritimes que la poste devient véritablement le moyen de communication le plus prisé des individus. Elle contribuera largement à faciliter la diffusion d'informations qui sera l'un des moteurs de la fameuse révolution industrielle. Mais plus encore, elle permettra définitivement au peuple et aux moins fortunés de communiquer à distance et de garder contact avec leurs proches. Elle offrira aux démunis la possibilité de n'être plus coupés du reste du monde.

Dès 1864, Georges Herpin attribue dans la revue "Le Collectionneur de timbres-poste" le nom de philatélie à cette passion immédiate pour le timbre-poste. Du grec Philos (ami) et Ateleia (taxe), le terme philatélie est accepté plutôt que le terme timbrologie qui n'a pas la racine grecque pour origine. Le philatéliste se définit donc comme la personne qui collectionne les timbres et en étudie l'histoire. Un véritable marché du timbre existe à l'échelle mondiale et certaines pièces sont des must pour les collectionneurs qui n'hésitent pas à faire grimper les enchères pour les obtenir. Contrairement au timbre-poste comme objet, menacé par les nouvelles technologies, la philatélie peut continuer à alimenter les passions sans craindre de disparaître.

Il faut évidemment s'interroger aujourd'hui sur l'avenir du timbre. Avec les avancées dans les domaines de la communication, le timbre-poste est voué à une mort plus ou moins imminente. Bien sûr, il y aura toujours le transport de colis mais les lettres sur lesquelles l'on apposait ces timbres transitent de moins en moins à cause des nouveaux moyens de correspondance sur le net. On parle même, à l'heure actuelle, d'un "cyber timbre", qui aurait l'avantage de limiter les envois de mails inutiles et surtout qui dissuaderait les spammeurs en taxant leurs envois massifs. Aussi, on ne peut que se réjouir du cyber timbre... Tout en regrettant le bon vieux timbre-poste !
¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤


**************
Vis comme si tu devais mourir demain
**************


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 23 Fév - 14:03 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> DECOUVERTES -> Inventions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com