LIBERTE-CHERIE :: L'Hymne national
LIBERTE-CHERIE Index du Forum

LIBERTE-CHERIE
un forum d'amitié et de discussions sans prétention...parler de tout et s'amuser...s'instruire et bavarder sans tabous, dans le respect...pas de pornographie ni de racisme....

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

*
L'Hymne national

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> HISTOIRE -> histoire des autres pays
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lalionne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 28 Juil - 11:01 (2010)    Sujet du message: L'Hymne national Répondre en citant


Ô Belgique! Ô Mère chérie! A toi nos cœurs, à toi nos bras,
A toi notre sang, ô Patrie Nous le jurons, tous, tu vivras,
Tu vivras, toujours grande et belle, Et ton invincible unité,
Aura pour devise immortelle
Le Roi, la Loi, la Liberté
Léopold ILéopold IIAlbert ILéopold IIICharlesBaudouin IAlbert II







21 juillet 1831
10 décembre 1865
17 décembre 1865
17 décembre 1909
23 décembre 1909
17 février 1934
23 février 1934
20 septembre 1944
20 juillet 1950
16 juillet 1951
Régent
du Royaume
20 septembre 1944
20 juillet 1950
17 juillet 1951
31 juillet 1993
9 août 1993
 
Citation:
De tous les airs joués pendant les fêtes, il en est un que l'on entend en d'autres occasions, lorsque l'un de nos athlètes nationaux monte sur la plus haute marche d'un podium, aux manifestations patriotiques, ou lors d'une réception à l'étranger d'un de nos dirigeants.
Vous aurez tous compris que je veux parler de notre hymne national: LA BRABANÇONNE
C'est un air assez méconnu des étrangers et dont peu de Belges connaissent encore les paroles que l'on apprend rarement encore dans les écoles.
Il est vrai qu'à notre époque, on entend plus fréquemment le Vlaamse Leeuw  ou le Tchant des Wallons.
Alors, au risque de passer pour nationaliste, aujourd'hui où l'on parle beaucoup de fédéralisme, je vais vous rappeler, en bref, l'histoire de celle que tout Belge digne de ce nom salue.

A Bruxelles, au théâtre de la Monnaie, le 25 août à l'occasion des 59 ans du Roi Guillaume, a lieu la représentation de la Muette de Portici , opéra en 5 actes de Daniel Esprit Aubert , paroles de Eugène Scribe et de Germain Delavigne, qui exalte les sentiments patriotiques.
Cette œuvre qui transporte à la scène la révolte du peuple de Naples contre la domination espagnole au 17e siècle avait été exécutée avec succès à Paris deux ans auparavant.
Cliquez ici pour le texte de La Muette de Portici
La similitude des situations fit que l'assistance se passionna pour Massianello, le pêcheur d'Amalfi,chef de l'insurrection
Le duo de l'Amour sacré de la Patrie chanté au deuxième acte dans la scène 2 par Massianello et son ami Pietro, avait échauffé un public enthousiaste
 
MASANIELLO et PIETRO 

Mieux vaut mourir que rester misérable!
Pour un esclave est-il quelque danger?
Tombe le joug qui nous accable.
Et sous nos coups périsse l'étranger!


Amour sacré de la patrie
Rends nous l'audace et la fierté
A mon pays je dois la vie
Il me devra la liberté
 
lorsqu'au troisième acte dans la scène 4 Masaniello, joué par le ténor Lafeuillade, au son du tocsin, brandit une hache et chante:
Va dire aux étrangers que tu nommes tes maîtres
Que nous foulons aux pieds leur pouvoir inhumain
N'insulte plus, toi qui nous braves,
A des maux trop longtemps soufferts.
Tu crois parler à des esclaves
et nous avons brisé nos fers
Le choeur reprend:
Non plus d'oppresseurs plus d'esclaves,
Combattons pour briser nos fers
 
Les acteurs se lèvent en tirant leurs armes et désarment les soldats et le chœur chante 
"Courons à la vengeance !
Des armes, des flambeaux !
Et que notre vaillance,
Mette un terme à nos maux"
 
La salle se leva répétant: "Aux armes, aux armes ! ".
Ce cri courut comme une traînée de poudre dans la foule qui sortit du théâtre en hurlant: "Au National ! Au National ! "
Se répandant dans les rues ils se dirigèrent tous vers les bureaux du journal pro-orangiste de Libri Bagnano, rédacteur principal du National, qui soutenait les prétentions du Roi Guillaume contre les libéraux et les catholiques belges coalisés.
L'établissement fut saccagé tout comme les maisons du Ministre de la Justice Van Mannen, du Directeur de la Police de Knyff et du Procureur du Roi Schuerrnans, tous partisans de la maison d'Orange.
Le peuple belge d'alors en avait assez de subir les vexations et les inégalités, l'injustice et l'impôt.

Déjà dans les rues, des mains anonymes avaient placardé des affiches sur lesquelles ont pouvait lire:
 
SAMEDI: ILLUMINATIONS
DIMANCHE: FEU D'ARTIFICE
LUNDI: RÉVOLUTION"
 
La révolte grondait.
Elle éclata et donnera à notre pays son
indépendance.
Je vous renverrai à vos livres d'histoire pour en connaître tous les détails.

 
Citation:
Les airs que l'on chante au berceau d'un peuple, ne sont pas des mélopées qui endorment
mais des coups de clairon qui réveillent.
La Brabançonne fut ce coup de clairon.
 
 


Le courant d'opinion changea très vite cependant, face à l'intervention des troupes armées.
Puisque ce Roi nous méprise, jetons-le dehors et avec lui son armée.

Les troupes hollandaises ne résistèrent pas fort longtemps, face à la ferme volonté des milices belges, venues pour combattre, tant de Bruxelles que du reste du pays, entre autres de Liège d'où les volontaires partirent le 4 septembre 1830, menés par Rogier !


Cette page sur la Brabançonne est la plus visitée sur Internet et pour ceux qui pensent que notre Belgique n'a pas d'avenir,
qu'ils sachent que vous êtes des centaines tous les mois à venir la consulter
Qu'ils viennent d'ailleurs ou de pas loin, tous veulent entendre cet hymne qui nous rassemble
 
Wallons, Flamands, Germanophones, Bruxellois,
nous sommes tous belges !



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Juil - 11:01 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LIBERTE-CHERIE Index du Forum -> HISTOIRE -> histoire des autres pays Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com